Comment j’ai rencontré le chouchou du cinéma québécois

C’est vrai, il faut le reconnaître, mon titre n’est pas totalement honnête. Je n’ai pas discuté personnellement avec Xavier Dolan mais j’ai bien assisté à la rencontre organisée par l’Apple Store de Montréal. Une heure de rendez-vous et de questions entre le dernier réalisateur à la mode ici au Québec et une centaine de ses admirateurs. À tout juste 21 ans, le jeune cinéaste est un phénomène. Télévision, magazine, radio, tous les médias se l’arrachent. Il a déjà réalisé deux films acclamés au Festival de Cannes, J’ai tué ma mère et Les amours imaginaires et son troisième long métrage intitulé Laurence anyways est en préparation.

Il faut dire que le jeune homme est tombé dans le chaudron du cinéma dès son plus jeune âge. Fils d’un acteur, il débute tout petit face à la caméra en tournant des publicités pour Jean Coutu, une chaîne populaire de supermarché. Xavier joue ensuite dans plusieurs films et prête même sa voix aux versions québécoises de Harry Potter et de Twilight. Mais l’acteur voit plus grand et se lance dans l’écriture de sa première œuvre à seulement 17 ans. Persévérant, à la limite de l’acharnement, il réussit à réunir les fonds nécessaires pour la réalisation de J’ai tué ma mère et il se paye même le luxe de convaincre Anne Dorval, l’une des plus grandes actrices de la Belle Province, de participer à son baptême du 7ème art. Premier film et premier succès, cette histoire de haine et d’amour entre un fils et sa mère, récolte trois prix à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. Deux ans plus tard, il récidive avec Les amours imaginaires qui reçoit encore une fois une standing ovation sur la Croisette.

Xavier Dolan attire en effet tous les regards en France. Son dernier film a obtenu 5 étoiles dans Le Figaroscope et Les Inrocks ainsi que 4 étoiles dans Le Monde, Libération et Première. Mais dans son propre pays, les critiques ne sont pas si unanimes. La confiance voire l’arrogance de ce très jeune artiste, agace au plus haut point. Très sûr de son talent, Xavier Dolan cultive son look et son attitude de pseudo-intellectuel branché. Une prétention parfois mal placée mais qui lui a jusqu’à présent plutôt bien réussie…

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article, publié dans Cinéma, Montréal, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Comment j’ai rencontré le chouchou du cinéma québécois

  1. Elodie dit :

    Ce type a quelque chose de fascinant… c’est sans doute lié à l’atmosphère qui se dégage de ces films.
    Si tu as pu le rencontrer tu es veinarde !!! (bon ok, le voir de loin🙂

    • Tu as totalement raison, il a beaucoup d’esprit et il s’exprime vraiment très bien. Il a parlé pendant une heure et j’ai rien vu passer, c’était très intéressant sa vision du cinéma. Et c’est clair que c’est fascinant de voir ça à un si jeune âge… Il mérite beaucoup de respect pour avoir réussi à faire déjà deux films aussi jeune. Mais il faut faire peut-être attention à la grosse tête lol

  2. Angèle dit :

    Hello !
    Quelle chance d’avoir rencontré ce virtuose. J’ai adoré Les Amours Imaginaires, si singulier ; et encore plus fascinant lorsqu’on en apprend un peu plus sur son jeune auteur…

  3. Julie dit :

    Il a également une coupe de cheveux imaginaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s