Restaurant Shambala: un voyage au Tibet depuis Montréal

Au mois de mai dernier, j’ai eu la chance de réaliser l’un de mes rêves: un voyage au Tibet. Pendant une semaine, mes pieds ont foulé le sol de ce pays magique. J’ai pu gravir les marches du Palais du Potala, franchir l’enceinte des monastères sacrés de Palkhorchöde, de Tashilhunpo et de Drepung, et parcourir les rues animées entourant le Temple du Jokhang. Tant de paysages et de visages qui sont désormais gravés à jamais dans mon esprit.

J’espère un jour pouvoir y retourner plus longuement, mais en attendant je vais me contenter de quelques lieux qui me rappellent cette région si mystérieuse et attachante. Montréal m’en offre l’occasion avec une riche variété de cuisines du monde entier. La ville québécoise compte ainsi de nombreux restaurants asiatiques dont plusieurs tibétains. L’un des plus connus est le Shambala située sur la rue Saint-Denis. Le nom de cet établissement, qui signifie le « lieu du bonheur paisible », fait référence à un royaume mythique qui serait caché quelque part au delà des sommets enneigés de l’Himalaya. Il est vrai qu’en franchissant la porte, on se sent tout de suite transporté à des milliers de kilomètres: des photographies de Tibétains sur les murs, des drapeaux de prière à la fenêtre et de la musique traditionnelle en fond sonore. La serveuse nous fait même nous asseoir sur des petits coussins aux motifs de Yak, l’animal tibétain par excellence.

Sur le menu, je retrouve les différentes spécialités que j’ai goûté dans les villes de Lhassa, Gyantse et Shigatse. La cuisine tibétaine est très simple, car très peu de plantes poussent à de telles altitudes, et elle est aussi très influencée par celles de ses voisins, le Népal et l’Inde. En entrée, il est de coutume de prendre une soupe. Le Shambala en propose une très bonne à base de lentilles.

Lors de mon voyage au Tibet, j’étais devenue accro à la spécialité du pays: les momos. Des raviolis cuits à la vapeur que proposent également le restaurant montréalais. Dans les échoppes tibétaines, ils sont farcis avec de la viande de Yak, mais en l’absence d’un tel ingrédient, c’est donc au bœuf que je les déguste au Québec.

En guise de plat principal, je retrouve ensuite le Chasha Shamdey, un poulet mariné au curry, aux épices et au yaourt. Ce dernier est en effet très présent dans la cuisine tibétaine. Les produits laitiers, pour la plupart confectionnés au lait de yack, sont consommés quotidiennement. L’habileté à confectionner un bon yaourt est d’ailleurs souvent considérée comme un prestige qui rejaillit sur toute la famille.

Sur la carte du Shambala, je remarque également que la boisson emblématique du Tibet n’est pas oubliée: le fameux thé au beurre salé de Yak. Mais ma première expérience à Lhassa avait été peu convaincante. Très crémeux, il ressemble plus à une préparation au beurre blanc qu’à un thé ordinaire. Un breuvage qui n’est pas du goût de toutes les papilles. Le restaurant montréalais offre en tout cas les principales spécialités tibétaines. Même si les plats ne sont pas si épicés que sur le Toit du monde et qu’ils manquent un peu de piquant, j’ai pu l’histoire d’une soirée me sentir de nouveau à plus de 4000 mètres d’altitude.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article a été publié dans Communautés, Cuisine, Montréal. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Restaurant Shambala: un voyage au Tibet depuis Montréal

  1. Julien dit :

    Tu es finalement allée essayer ce restaurant. J’ai toujours été bien accueilli là-bas et si tu as l’occasion de croiser Tashi (le propriétaire) il est très agréable de discuter avec lui !

  2. Julien dit :

    Oui !

    Restaurant Khyber Pass (cuisine afghane)
    http://www.restomontreal.ca/restaurants/index.php?section=viewresto&resto_id=1027&lang=fr

    La Chilenita (petit restaurant chilien)
    http://www.montrealplus.ca/montreal/venues/la-chilenita-1-fr

    Pour ses sandwichs et ses empanadas.

  3. Ping : Restaurant Shambala: un voyage au Tibet depuis Montréal | Canada Eye : Voyage

  4. Etolane dit :

    Ah! Je cherchais un tel endroit où me dépayser! J’en prends bonne note afin d’aller y faire un tour à ma prochaine escapade montréalaise….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s