Couscous Comedy Show: de la semoule et du rire

Comme je vous l’ai déjà expliqué à plusieurs reprises, Montréal est une ville culturellement bouillonnante. Que ce soit en matière de cinéma, de musique ou même d’humour, la cité québécoise est un incroyable vivier de nouveaux talents. Une créativité artistique qui repose sûrement sur l’extraordinaire mixité qui règne dans la Belle Province. Le Québec est une terre d’accueil et s’enrichit de la culture des nouveaux arrivants. Dernier exemple de ce beau mélange, le Couscous Comedy Show, un spectacle humoristique créé par un franco-algérien.

Après avoir passé son enfance à Rennes, Farés Mékidéche est arrivé à Montréal pour suivre des études à HEC. Mais le jeune homme, natif de Jijel en Algérie, a vite troqué son costume de golden boy pour celui d’amuseur public. Il se fait désormais appeler Uncle Fofi et présente un dimanche sur deux un rendez-vous d’humour dans la salle du Café Campus. De jeunes comiques montréalais se succèdent sur scène tandis que les spectateurs se régalent d’un délicieux couscous fait maison. Nombreux sont les artistes à avoir des racines maghrébines comme Adib Al Khalidey et Neev Bensimhon qui ont des parents marocains, mais le Couscous Comedy Show n’est pas un spectacle communautaire. Sur la scène du cabaret, le rire est universel et ce sont des comiques originaires d’Haïti, de Trinidad and Tobago et bien sûr du Québec qui enchaînent les grimaces et les pitreries. L’objectif est de rassembler tous les talents locaux et faire découvrir les futures stars du stand-up.

Au milieu de ce joyeux foutoir, c’est Uncle Fofi qui joue les maîtres de cérémonies. Habillé à la blédarde, en journaliste ouzbek ou en spermatozoïde géant, le Québécois d’adoption enchaîne les personnages et fait participer le public. Micro à la main et guitare en bandoulière, il invite les spectateurs à chanter avec lui ou à encourager ses petits protégés. Mordant, survitaminé et complètement désinhibé, il s’amuse des petites choses du quotidien et raconte les mésaventures qu’il a rencontrées pour préparer lui-même son fameux couscous. Intégration, différence culturelle, et même problèmes de couple, aucun tabou n’est autorisé. Saltimbanque né et cuisinier hors-pair, Uncle Fofi a tous les ingrédients pour devenir le Jamel du Québec. À chaque nouvelle représentation, les amateurs de rire et de semoule sont de plus en plus nombreux. Prochaine étape? Une diffusion sur le web et pourquoi pas un show télévisé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article, publié dans Communautés, Humour, Montréal, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Couscous Comedy Show: de la semoule et du rire

  1. UNCLEFOFI dit :

    Belle vision de notre délire collectif!

    Joyeux Noël à tous et rendez vous Dimanche 26 Décembre à 18h00 au Café Campus!!!

    http://www.facebook.com/event.php?eid=183616504987788

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s