Boston: American way of eating

THE TOM BRADY (ladies, make a pass at this) w/ cheddar, guacamole, lettuce, tomato, red onions, and fries

Quand on pense à la cuisine américaine, c’est tout de suite un énorme hamburger qui nous vient à l’esprit. La ville de Boston ne déroge pas à cette règle culinaire et c’est même dans la capitale du Massachusetts que résiderait l’un des meilleurs restaurants de hamburgers au monde: le Mr. Bartley’s.

Le menu des burgers


« Voted one of the best burgers in the USA by Wall Street Journal« : les gérants de l’établissement ne sont pas peu fiers de cette distinction et l’affiche en grand au dessus de la caisse. Il faut dire que le Mr. Bartley’s en a vu défiler des clients. Ouvert en 1961, il aurait régulièrement accueilli selon la légende, Bob Dylan et Joan Baez. Situé sur le campus d’Harvard, il est surtout aujourd’hui le rendez-vous des touristes. Avec sa carte composée de 36 hamburgers, les visiteurs ont l’embarras du choix. Teinté d’humour, le menu nous propose de savourer le « Barack Obama« , le « Bill Clinton« , le « Oprah » ou encore de goûter aux personnalités locales comme « Kevin Garnett » ou « Ted Kennedy« . Dans un décor sorti tout droit des 60’s, les serveuses apportent des assiettes géantes et des frites faites maison. Le Wall Street Journal n’a pas menti, le « Tom Brady » que j’ai choisi est un pur régal! Cheddar, Guacamole et oignons rouges, un mélange étonnant mais une délicieuse combinaison. Le footballeur américain ne s’est pas qualifié cette année pour la finale du Super Bowl, mais il remporte mon titre de « best hamburger ever ».

La table favorite de John Fitzgerald Kennedy

Boston n’est pas seulement réputé pour ses sandwichs au pain rond, mais aussi pour ses restaurants de poissons et de fruits de mer. Le plus célèbre d’entre eux est le Union Oyster House. Selon les guides, cet établissement est le plus vieux restaurant de Boston et le plus ancien des États-Unis. Il est ouvert sans interruption depuis 1826 dans le centre-ville historique de Boston. Adresse réputée, il est devenu l’un des lieux de prédilections des notables locaux et notamment de John Fitzgerald Kennedy. Le président américain aimait faire des grands repas en privé dans la salle à manger de l’étage. Sa table préférée, « The Kennedy Booth » peut même être réservée. Le Union Oyster House est connu pour son bar à huîtres mais aussi pour ses homards. La carte propose aussi des plats à base de crevettes et de délicieux cakes aux poissons.

SAUTÉED SHRIMP AND SCALLOPS over rice pilaf with a sundried tomato cream sauce and NEW ENGLAND FISHCAKE

Photographies: ©Géraldine Noël et Stéphanie Trouillard

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article a été publié dans États-Unis, Boston, Cuisine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Boston: American way of eating

  1. Adèle dit :

    OMG ! tu m’envoies du rêve Steph !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s