Dizu Plaatjies & Ibuyambo Ensemble au Festival Nuits d’Afrique

La 25e édition du Festival International des Nuits d’Afrique s’est ouverte hier soir à Montréal. Pendant une dizaine de jours, près de 450 artistes vont se produire lors de plus d’une cinquantaine de concerts. Pour la 1ère soirée, les Sud-Africains de Dizu Plaatjies & Ibuyambo Ensemble ont eu l’honneur d’ouvrir les festivités dans la mythique salle du Lion d’Or.

La formation est emmenée par Dizu Plaatjies, le fils d’un guérisseur traditionnel qui a grandi à Langa, le quartier noir du Cap. Il est le membre fondateur du groupe Amampondo qui s’était produit en 1988 à Wembley pour les 70 ans de Nelson Mandela. Avec sa nouvelle troupe, il propose toujours un véritable voyage vers le sud du continent. Avec leurs costumes tribaux et leurs peintures corporelles, les cinq musiciens d’Ibuyambop passent en revue les différentes traditions musicales africaines. Dans un spectacle endiablé, ils alternent entre divers instruments ancestraux: tambours, arcs, flûtes, mbira, mhrube, kayomba, harpe ougandaise, cornes de kudu (antilope), akadinda ou encore marimbas.

 

Entre deux morceaux, Dizu Plaatjies s’adresse même au public pour lui faire essayer des techniques vocales particulières comme les claquements de langues de la tribu « San ». Curieux des mélanges, les Sud-Africains n’ont pas de frontières. Ils abandonnent même parfois leurs rythmes traditionnels pour des accords de guitare ou même des sonorités hip-hop ou jazzy. Un spectacle riche en couleurs pour les yeux et les oreilles. Une belle entrée en matière pour fêter les 25 ans du festival.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article, publié dans Communautés, Montréal, Musique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s