Tadoussac: le royaume des baleines

Les touristes qui viennent au Québec n’ont souvent qu’une obsession: apercevoir l’un des plus impressionnants mammifères au monde, la baleine. Pour cela, il faut se rendre vers la Côte-Nord, à Tadoussac, à près de 500 km de Montréal. Cette petite ville des rives du fleuve Saint-Laurent est considérée comme la capitale mondiale de l’observation de ces cétacés géants. Du mois de mai à octobre, plusieurs compagnies touristiques proposent des croisières en bateau ou en zodiac pour tenter d’approcher plus de 13 espèces.

C’est à cet endroit que la rivière Saguenay se jette dans le fleuve et y apporte de l’eau douce froide. Comme le Saint-Laurent contient de l’eau salée et qu’il est beaucoup plus profond, on assiste à la construction de turbulences idéales où pullulent une faune et une flore uniques. Les baleines sont ainsi attirées par les importantes réserves de nourriture et par l’impressionnante profondeur du fleuve. Le plus imposant animal de notre planète, le rorqual bleu, fréquente ces eaux. Il peut mesurer plus de 25 mètres et peser plus de 100 tonnes. Cet animal avale 35 000 litres d’eau d’une seule goulée et passe 95 % de son temps sous l’eau. Le deuxième plus grand cétacé, le rorqual commun, peut lui aussi être admiré.

Deux autres espèces de rorquals peuvent également être observées régulièrement dans l’estuaire et le golfe : le petit rorqual et le rorqual à bosse, réputé pour ses magnifiques bonds hors de l’eau. Les dos blancs à la surface des flots sont ceux des bélugas. Ces petites baleines arctiques vivent dans le Saint-Laurent toute l’année. Près de 1000 individus ont été recensés, mais l’espèce est aujourd’hui menacée. Malgré la fin de la chasse au siècle dernier, le nombre de bélugas n’a pas augmenté. En plus de ces cétacés, des phoques sont aussi visibles dans la baie de Tadoussac.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article, publié dans Québec, Tourisme, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tadoussac: le royaume des baleines

  1. Ping : Tadoussac: l’une des plus belles baies au monde | Canada Eye

  2. HUSTIN dit :

    MAGNIFIQUE !!

  3. Ping : Wendake: la ville des Hurons | Canada Eye

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s