L’Île d’Orléans: « Quarante-deux milles de choses tranquilles »

Située à une quinzaine de kilomètres de Québec, l’Île d’Orléans est l’un des berceaux de l’Amérique française. Ce territoire long de 34 km et d’une largeur maximale de 8 km, est l’un des plus anciens lieux de peuplement de la Nouvelle-France. C’est Jacques Cartier (encore lui), qui découvrit l’île lors de son deuxième voyage au Canada en 1535. Impressionné par la présence de vignes sauvages, il la nomma tout d’abord Île de Bacchus avant de la rebaptiser Île d’Orléans en l’honneur du duc du même nom, fils du roi de France, François 1er. Les premières habitations datent de 1648. Magnifiquement conservées, elles donnent un charme particulier à l’île.

Cet endroit si paisible est aussi considéré comme le grenier de Québec. De nombreux petits producteurs locaux ont établi leurs boutiques le long du chemin Royal, qui ceinture l’île sur 67 km. Les pommes et les fraises sont particulièrement réputées. Quelques petits domaines produisent également des vins locaux blancs et rouges, ainsi que du cidre.

Le plus célèbre habitant de l’île se nomme Félix Leclerc. Le chanteur, qui fut très célèbre au Québec et en Europe dans les années 50, y passa une grande partie de sa vie. Les cendres du poète québécois sont même dispersées sur l’île où il mourut en 1988. Dans une chanson désormais mythique, Le tour de l’île, il rend hommage à ce lieu qui n’a jamais cessé de l’inspirer:
Pour supporter Le difficile
Et l’inutile
Y a l’tour de l’île
Quarante-deux milles
De choses tranquilles
Pour oublier
Grande blessure
Dessous l’armure

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A propos Stéphanie Trouillard

Globe-trotteuse, journaliste, photographe et amoureuse du monde, je mène ma vie à la manière d'Henri Cartier-Bresson. Il n'a pas voyagé, il a juste vécu à l'étranger sans se demander quand il rentrerait. Après un an à Stockholm en Suède, puis deux ans à Tanger au Maroc, mes pas me guident aujourd'hui vers le Québec et Montréal. En photos ou en quelques mots, voici mes impressions et mon regard sur cette ville.
Cet article, publié dans Québec, Tourisme, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s